Cold Blood

de Michèle Anne De Mey, Jaco Van Dormael et le collectif Kiss & Cry
Texte de Thomas Gunzig

du 09 janvier au 03 février 2018

Durée 1h15, Salle François-Simon

En anglais, le 26 janvier 2018

Mardi, jeudi et samedi à 19h
Mercredi et vendredi à 20h
Dimanche à 17h

À partir de 12 ans

Cold Blood

Payer plus tard

Il vous est possible de réserver maintenant vos dates de spectacles et d’avoir quelques jours pour régler votre commande.

Réserver et payer plus tard

Payer en ligne

Vous sélectionner de suite votre date de spectacle et réglez directement vos billets grâce au paiement en ligne. Les billets selon votre choix sont envoyés directement à votre domicile ou mis à disposition à la caisse du soir.

Réserver et payer en ligne
×

Après le succès mondial des nano-danses de Kiss & Cry en 2011, la chorégraphe Michèle Anne De Mey et le cinéaste Jaco Van Dormael nous transportent dans un moment de pure poésie avec leur deuxième création, Cold Blood.

Ode à la vie, à la croisée des genres – le cinéma, la danse, la musique, le théâtre – ce spectacle est d’une puissance émotionnelle rare. Il nous interroge sur la fragilité de l’existence en explorant cet instant juste avant le dernier souffle où l’existence bascule, à travers un voyage d’une amplitude extraordinaire, d’une tendresse infinie et d’une exquise nostalgie.

Une voix off ouvre sur ce qui se révélera une expérience délicate et pénétrante : « Vous avez cru qu’au moment de mourir, on voit défiler toute sa vie, mais ça ne se passe pas comme ça. Il ne reste qu’une seule image, inattendue, tout le reste a disparu... Pour vous c’est la douceur d’une peau, une après-midi qui sentait la vanille. »

Sur scène, des mains évoluent dans des décors de cinéma miniature. Le public assiste au tournage du film, projeté simultanément. L’histoire se raconte alors, pleine d’intelligence et de rêverie, dans un ballet à  fleur de peau.

_____

Cinématographie Jaco Van Dormael et Julien Lambert, Chorégraphie Michèle Anne De Mey et Grégory Grosjean, Danseurs Michèle Anne De Mey, Grégory Grosjean et Gabriella Iacono, Image Julien Lambert assisté d’Aurélie Leporcq, Décors Sylvie Olivé assistée de François Roux, Juliette Fassin, Théodore Brisset, Brigitte Baudet et Daniella Zorrozua, Constructeurs Jean-François Pierlot (Feu, métal), Walter Gonzales (Triline), Costumes Béa Pendesini et Sarah Duvert, Création lumière Nicolas Olivier assisté de Bruno Olivier (création), Création sonore et mixage en direct Boris Cekevda, Interprètes et manipulations en scène Michèle Anne De Mey, Grégory Grosjean, Gabriella Iacono, Ivan Fox, Bruno Olivier, Stefano Serra, Jaco Van Dormael, Julien Lambert et Aurélie Leporcq, Photos Julien Lambert, Régisseur général Thomas Dobruszkès, Déléguée de production Hélène Dubois/Astragale asbl, Responsable de tournée Meryl Moens /MoDul cie

Production déléguée Mars, Mons Arts de la Scène (BE) – Production exécutive Astragale asbl (BE) Production associée Théâtre de Namur (BE) – Coproduction Charleroi Danses (BE), la Fondation Mons 2015, KVS (BE), Les Théâtres de la Ville de Luxembourg (LUX), le Printemps des comédiens (FR), Torino Danza (IT), Canadian Stage (CA), Théâtre de Carouge-Atelier de Genève (CH), Théâtre des Célestins (FR), La Comète Scène Nationale de Châlons-en-Champagne (FR)

En création collective avec Grégory Grosjean, Thomas Gunzig, Julien Lambert, Sylvie Olivé, Nicolas Olivier et la participation de Thomas Beni, Gladys Brookfield-Hampson, Boris Cekevda, Gabriella Iacono, Aurélie Leporcq, Bruno Olivier, Stefano Serra

Équipe de création

Mise en scène Jaco Van Dormael et Michèle Anne De Mey, Texte Thomas Gunzig, Scénario Thomas Gunzig, Jaco Van Dormael et Michèle Anne De Mey