Jean Liermier, en quelques dates-clés

Eléments biographiques

Jean Liermier vit et travaille en Suisse.

Depuis le 1er juillet 2008
Dirige le Théâtre de Carouge-Atelier de Genève

1970 Naissance à Annemasse.

Faits et chiffres

Entre 1999 et 2014
Met en scène 15 pièces de théâtre, 6 opéras, 1 lecture, 1 mise en ondes et 3 créations pour la télévision

2001
Crée pour la première fois au théâtre le personnage de Tintin, sous la direction de Dominique Catton

Jean Liermier joue Tintin pour la première fois (RTS, 2001)

Dominique Catton et Jean Liermier présentent "Les Bijoux de la Castafiore" (RTS, 2011)

Formation et mentors

2005
Retrouve Claude Stratz pour une collaboration artistique : Les Grelots du fou (Pirandello, mise en scène de Claude Stratz, Comédie-Française, Théâtre du Vieux-Colombier, janvier 2005)

Entre 1997 et 2008
Intervenant-formateur à l’ESAD, au Conservatoire de musique de Genève (section art dramatique), à l’école des Teintureries, au Conservatoire supérieur de musique de Genève (section opéra)

Entre 1988 et 1996
Stages de formation professionnelle : André Engel (1996) ; Yannis Kokkos (1996) ; Matthias Langhoff (1990) ; Ariane Mnouchkine (1988)

Dès 1992
Travaille comme comédien dans 23 créations, sous la direction, entre autres, de

  • Claude StratzSa Majesté des Mouches, Steph, janvier 1998
  • André EngelWoyzek, un compagnon, octobre 1998
  • Richard Vachoux

    • À l’ombre des jeunes filles en fleurs, juin 1995 ; 
    • On ne badine pas avec l’amour, Perdican, juillet 1994
    • Hernani, Hernani, août 1992
    • Le Mariage de Figaro, Figaro, juillet 1991

  • Philippe Morand

    • Spirale la nuit, Jean, septembre 1994
    • L’Échappée, Hans, février 1993

  • Hervé LoichemolMaison Commune, Romm, janvier 1992),
  • Michel VoïtaL’Assemblée des femmes, le jeune homme, juin 1991…

1992
Diplômé de l’École supérieure d’art dramatique de Genève (Conservatoire)