Personnes en situation de handicap

Afin d’être accueilli dans les meilleures conditions, nous vous invitons à signaler votre handicap au moment de la réservation de vos places.

Soucieux d’accueillir tous les publics, le Théâtre de Carouge est particulièrement attentif aux publics en situation de handicap. Lors des représentations, un agent d'accueil est toujours disponible pour accompagner les spectateurs qui le souhaitent.

PUBLIC À MOBILITÉ RÉDUITE

La salle François-Simon est conçue pour un accueil de spectateurs en fauteuil. Deux emplacements sont à disposition. Nous vous invitons à signaler votre handicap au moment de la réservation de vos places. Des toilettes adaptées sont accessibles à côté de l’espace billetterie.

PUBLIC SOURD ET MALENTENDANT

La salle François-Simon est équipée de boucles auditives permettant l’amplification des sonotones disposant de la fonction.Les spectateurs sourds ou malentendants peuvent également assister à des spectacles surtitrés en anglais :

  • Karamazov, les 9, 11 et 12 novembre 2016 
  • Les affaires sont les affaires, les 14, 16 et 17 décembre 2016
  • Le Bal des voleurs, les 10, 11 et 15 mars 2017

PUBLIC AVEUGLE ET MALVOYANT
En collaboration avec l’Association Dire-pour-Voir <D-P-V> et Écoute voir

Sur certains spectacles, choisis en fonction des composantes de la mise en scène (importance du décor, nombre de personnages, facilité à suivre le texte), le théâtre propose aux publics vivant avec un handicap visuel des représentations avec audio-description. Cette saison, deux spectacles bénéficient de ce dispositif, ainsi que de visites tactiles du décor présentées par un des comédiens du spectacle.

Le Bal des voleurs (Salle François-Simon)

  • visite tactile le di. 12 mars 2015 à 15h
  • audio-description le di. 12 mars 2015 à 17h

La Comédie des erreurs (Salle François-Simon)

  • visite tactile le di. 2 avril 2017 à 15h
  • audio-description le di. 2 et me. 5 avril 2017

Pour le public présentant un handicap visuel, le tarif est de CHF 30.- et la gratuité est accordée à l’accompagnant.