La Comédie des erreurs

De William Shakespeare
Mise en scène de Matthias Urban

du 21 mars au 09 avril 2017

Durée 1H50, Salle François-Simon

Mardi, jeudi et samedi : 19h
Mercredi et vendredi : 20h
Dimanche : 17h

À partir de 12 ans

Représentation audiodécrite dimanche 2 et
mercredi 5 avril 2017 à 17h

Lors d’un naufrage, Egéon perd sa femme, ses deux garçons aussi semblables que deux gouttes d’eau, ainsi que leurs serviteurs, des jumeaux appelés tous deux Dromio. Vingt ans plus tard, sur la place du marché d’Éphèse, le destin les réunit pour les emporter dans un typhon de folie ! Résolument farcesque, pièce pour comédiens virtuoses, Shakespeare a plus d’un sortilège dans sa poche pour piéger personnages et spectateurs…

Le temps est sorti de ses gonds

Dans ce pays d’Éphèse, le temps est tombé sur la tête, marquant une heure quand deux heures ont sonné. Des Gorgones assoiffées de luxure se transforment en globe terrestre. Qui trouvera la Hollande sur cette sculpture anato-géographique? La jalousie dévore le ventre des épouses et les coups pleuvent sur les pauvres Dromio, serviles serviteurs de leurs maîtres, pas si débiles que ça.

Quiproquos, jeux de mots, calembours, comédie des erreurs du langage, Shakespeare nous invite à perdre pied dans ce qui restera sa pièce la plus courte mais surtout la plus farcesque.

C’est drôle, effréné, étourdissant, et la mise en scène de Matthias Urban est bien décidée à nous montrer toute l’actualité du Grand Will dans sa peinture de l’âme
humaine. Entouré de François Nadin, Sabrina Martin, François Florey, Lucie Rausis, Antonio Troilo et Thierry Jorand, il choisit délibérément six comédiens virtuoses pour interpréter les 16 personnages et placer l’acteur au centre d’un jeu de dupes cher à Shakespeare.

_____

Avec François Florey, Thierry Jorand, Sabrina Martin, François Nadin, Lucie Rausis, Antonio Troilo, et les musiciens Christophe König et Thierry Debons

Traduction Mériam Korichi (L’Arche), Assistante à la mise en scène Maria Da Silva, Assistante à la dramaturgie Victoria Baumgartner, Lumière Laurent SchaerScénographie Fanny Courvoisier, Costumes Scilla Ilardo, Maquillage Sonia Geneux, Directeur technique Gabriel Sklenar, Construction décor Christophe Reichel, Peinture décor Noëlle Choquard, Régie tournée - lumière Pia Malmier, Régie générale tournée & plateau Sébastien Milesi 

Coproduction TKM Théâtre Kléber-Méleau, Théâtre de Carouge-Atelier de Genève
Production déléguée Compagnie Générale de Théâtre
Avec le soutien de la Ville de Lausanne, du Canton de Vaud, de la Loterie Romande et du Pour-cent culturel Migros

Matthias Urban

Né en 1974 à Lausanne, Matthias Urban est auteur, comédien et metteur en scène. Habitué des plateaux de Suisse romande depuis 1994, il joue pour Valentin Rossier, Frédéric Polier, Geoffrey Dyson en autres. Il bénéficie d’une bourse de compagnonnage de l’état de Vaud en 2012, ainsi que d’une résidence artistique à la Grange de Dorigny (UNIL Lausanne) pendant trois saisons théâtrales (2012 – 2015), durant lesquelles il dirige un atelier d’écriture avec des étudiants inscrits au master de dramaturgie (Prof. Danielle Chaperon, vice-rectrice faculté des lettres UNIL) donnant lieu à un spectacle intitulé La Plante verte. Il signe également pendant cette résidence une adaptation de 1984 d’après George Orwell. Les deux projets reçoivent un formidable accueil auprès du public. Le dernier projet est la pièce Vernissage, de Vaclav Havel dramaturge et homme politique tchèque, en tournée romande pendant la saison 14-15. 

Parallèlement à son travail d’auteur, Matthias Urban a réalisé une dizaine de mise en scène, participe à des ateliers de direction d’acteurs à l’ECAL, donne des stages d’interprétation à la Grange de Dorigny, et participe régulièrement à des émissions de la RTS comme 26 minutes, C’était mieux avant, Spécimen.

Autour de "La Comédie des erreurs"