Spectacle hors-abonnement

Toute-Puissance de la poésie

D'après la correspondance de Gustave Roud, Maurice Chappaz et Philippe Jaccottet
Mise en lecture de Guillaume Chenevière

du 10 novembre au 15 novembre 2015

Durée 1h30, Salle Gérard-Carrat

« Pendant près de quarante ans, entre 1939 et 1976, Gustave Roud, Maurice Chappaz et Philippe Jaccottet se sont lus, se sont vus, se sont observés. Ils se sont aimés.C’est là non seulement un fait littéraire exceptionnel dans l’histoire des lettres suisses, mais un fait tout court, qui surprend par sa durée et son intensité.» Martin Rueff, poète, philosophe et professeur de lettres

Roud est d’abord un modèle pour les deux autres, mais, avec le temps, les rôles se modifient : Roud vieillissant trouve en Jaccottet un mentor et un guide, tandis qu’il nourrit avec Chappaz une relation fraternelle de plus en plus intime. Dans le silence qui marque ses dernières années, les confidences de Chappaz lui deviennent vie de substitution et il fait de Jaccottet le gardien de son œuvre… « Si je survis, écrit-il, je le devrai surtout à Chappaz, à Philippe Jaccottet… »

« Toute-Puissance de la Poésie » (formule de Gustave Roud) fait le récit de ce parcours dans les mots mêmes des trois poètes, tirés des lettres qu’ils n’ont cessé d’échanger, du journal de Roud, et de divers autres textes. Il restitue l’aventure bouleversante d’une quête partagée de la poésie conçue comme un absolu. « C’est un oratorio sur la création poétique et l’écriture ou, comme l’aurait peut-être dit Claudel, une cantate à trois voix.» (Doris Jakubec, spécialiste des lettres romandes)

Et cela s’écoute comme de la musique…

_____

Avec Guillaume Chenevière (Philippe Jaccottet), Claude Goy (narration), Louis Martinet (Gustave Roud), Nicolas Rinuy (Maurice Chappaz)

Bande-son Nicolas Binggeli (extraits du Winterreise de Franz Schubert, avec Christophe Prégardien et Michael Gees, disque Challenge Classics 2013)

Avec le soutien de la Loterie Romande, la Ville de Genève, la République et Canton de Genève, l’Association des Amis de Gustave Roud et de la Maison de Rousseau et de la Littérature

Guillaume Chenevière
Élève de Greta Prozor au Conservatoire de Genève, Guillaume Chenevière a joué sur diverses scènes genevoises et dans divers films de Claude Goretta, Alain Tanner, Frédéric Gonseth, etc. Il a été directeur du Théâtre de Carouge, dont il est toujours membre du Conseil de Fondation. Il a mis en scène de nombreux spectacles sur une période de plus de cinquante ans, de La Grande Lessive de Maïakovski en 1957 au Mystère Shakespeare en 2008.