Spectacle hors-abonnement

Les Enfants d'Héraclès

D'après Euripide
De Delphine de Stoutz

du 15 avril au 17 avril 2016

Durée 1h25,

Paiement sur place uniquement en espèces

Au Centre des Arts - École Internationale de Genève

Spectacle tout public

Au départ, il y avait le désir de poser le regard sur une Suisse profondément post-migratoire qui se défend de l'être. Mais après Lampedusa, les foules qui s'amassent aux portes de l'Europe, après les bunkers, après la "Jungle" de Calais, les asiles incendiés, il fallait parler du voyage, il fallait raconter ce qui pousse un homme, une femme, un enfant à tout abandonner, ce qu'ils ont traversé, et ce qu'ils vivent ici. 

Alors pour parler de cela, nous sommes partis en Grèce. Plus précisément à Athènes en l'an 426 avant Jésus Christ. Nous avons suivi pas à pas l'histoire des 60 enfants d'Héraclès persécutés, bannis, dans toute la Macédoine et qui se retrouvent aux portes d'Athènes dans l'ultime espoir d'y trouver asile. 

Une quinzaine de jeunes entre 15 et 25 ans se sont emparés de cette histoire afin de mieux pouvoir raconter la leur. Que veut dire "sacrifice"? Resterons-nous? C'est quoi une terre d'accueil? Qui je suis? Qui faut-il que je sois pour toi? 

  

Le résultat est un texte à cheval entre Euripide et les mots de Latcheen, Daryoush, Alexandra, Thomas, Alexandre, Laure, Ibrahim, Bakary et les autres, une histoire genevoise contemporaine et antique, dont chaque mot sera joué sur scène au mois d'avril pendant le festival CTRL-J.

Plus qu’un spectacle, c’est un projet de médiation théâtrale où l’art puise dans le réel et où le réel s’enrichit de la pratique artistique. C’est un enjeu colossal de faire se rencontrer soixante quinze personnes d’âges et d’origines différentes autour d’un texte qui va puiser dans leur mémoire individuelle et de les impliquer à chaque étape de la création. Au final, les artistes se substituent à ces hommes et ces femmes qui seuls porteront cette œuvre et son message.

Le site de CTRL-J

_____

Adaptation de Delphine de Stoutz, Julie Gilbert et Jérôme Richer

En collaboration avec Latcheen, Alexandra, Daryoush, Laure, Charlotte, Alexandre, Thomas, Auréline, Bakary, Ibrahim

Avec Bruna Araujo de Souza (Coryphée 1), Ihsanullah Babakarkhel (soldat), Marie Battaglia (reporter de guerre/Coryphée final), Janine Bucher (Chœur des vieillards), Tessa Chignon (Macarie), Maria Cleary (Laure), Alexandre Cottier (soldat), Ali Darvischi (Ali), Louise Décaillet (Chœur muet des exilés), Tyra Declerck (jeune fille 1), Bakary Djameh (Bakary), Lauraine Fouda (la journaliste), Gaia Gaddi (Chœur muet des exilés), JoAnna Gaillard (jeune fille 2), Caroline Gasser (Alcmène), Maria Conchita Gracia (Chœur des vieillards), Ala Grecica (Latcheen), Sayed Hashemi (le suicidé), Nebo Jones (soldat), Chantal Lacroix (Chœur des vieillards), Priscillia Lannantuoni (coryphée 1), Yushan Lin (Chœur muet des exilés),  Catia Machado (la sœur du suicidé / coryphée 3), Najibullah Mahsumi (soldat), Fernando Martinez (Chœur des vieillards), Jacques Michel (Copreus / Eurysthée), Pen Ngamwilai (Chœur muet des exilés), Mireille Panicali (Chœur des vieillards), Beatrice Pezzuto (Chœur muet des exilés), Agnes Pfister (Chœur des vieillards), Jean Michel Revuz (Chœur des vieillards), Francine Revuz (Chœur des vieillards), Ada Stefankiewcz (Chœur muet des exilés), Nika Spisiakovoi (Chœur muet des exilés), Claude Thébert (Iolaos), Raphaël Vachoux (Démophon/Hyllos), Christine Wendler Vilchien (Chœur des vieillards)

Conception et mise en scène Delphine de Stoutz, Assistante à la mise en scène Aïcha El Fichawy, Coaching musique Diana Pluss, Coaching Slam Pablo Michellod, Chorégraphie Aïcha El Fichawy, Scénographie Yann Joly, Lumière Jean-Philippe Roy, Costumes Véronica Segova, Maquillages Katrine Zingg, Son Emmanuel Nappey, Stagiaires médiation et mise en scène Olga Bartolomé, Louise Décaillet, Béatrice Pezzuto

Production Théâtre de Carouge-Atelier Genève en partenariat avec Le Centre des Arts - École Internationale de Genève et de la Fondation L'Abri. Ce projet est réalisé avec le soutien de la République et Canton de Genève - Bureau de l'intégration des étrangers, du Département d'instruction Publique - Fonds pour la Paix, de la Fondation Ernst Göhner et de la Fondation Gandur pour la Jeunesse. En collaboration avec le CSP - Centre Social Protestant. Un grand merci à l'Hospice Général de la ville de Genève, l'ACPO, la FASe, l'École Internationale et Mottattom.

-----

Horaires des représentations

Vendredi 15 avril 2016 à 19h00
Samedi 16 avril 2016 à 17h00
Dimanche 17 avril 2016 à 19h00

Delphine de Stoutz
Pour la réalisation de ce projet, le Théâtre de Carouge-Atelier de Genève fait appel à Delphine de Stoutz. Titulaire d’un DEA en études théâtrales et d’un DESS en dramaturgie et mise en scène, elle a accumulé une expérience allant de l’enseignement (chargée de cours en Faculté d’études théâtrales, animatrice d’ateliers d’écriture et de mise en scène) à la dramaturgie pour de nombreux metteurs en scène en Suisse et en France. Sa collaboration avec Jean Liermier débute dès 1998 en tant qu’assistante et durera dix ans, jusqu’en septembre 2008, lors de l’ouverture de la première saison du Théâtre de Carouge-Atelier de Genève dirigée par Jean Liermier. Après quatre ans passés en Allemagne, elle revient au Théâtre de Carouge en tant que dramaturge associée, afin de permettre au théâtre d’aller plus loin dans sa rencontre avec le public et dans le travail de sensibilisation déjà amorcé, mais aussi de créer des points de rencontre forts entre l’art et la société.

Autour de "Les Enfants d'Héraclès"